HIGH SPEED LEAGUE – SESTRIERES 2021

Ce samedi 24 juillet, était organisé à Sestrières un meeting consacré au sprint
(du 100 m au 400 m, en passant par le 110 m haies).


3 athlètes ont fait le déplacement de Briançon : chez les séniors, Mathilde
BELIN, spécialiste du 800 m / 1500 m ; chez les masters, Aymeric
BESSON, spécialiste du 200 m / 400 m, et Philippe BRUCHET, traileur reconverti
sur 800 m sous la houlette de Franck depuis 2 saisons.

 

 

 

 

A l’arrivée, le cadre est idyllique : une piste bleue toute neuve (avec un
revêtement particulièrement souple) entourée de montagnes, à 2040 m
d’altitude. En bonus, une pelouse hyper agréable pour s’échauffer.
L’ambiance est top, les Italiens super accueillants … sans oublier un peu de musique entre les courses pour parfumer le tout.

Les conditions météorologiques sont très correctes pour le sprint : ciel
nuageux et 17,5°C en arrivant au stade en début d’après-midi, mais bien plus de 20°C
avec un soleil radieux vers 16 h, avec toutefois une pointe de vent tournant,
qui a eu la mauvaise idée de souffler de face dans la dernière ligne droite au
moment des séries du 400 m !

Sur 400 m F, Mathilde a décidé de se tester sur cette distance, et c’est
concluant : après un départ rapide, elle fait jeu égal avec les 2 premières
concurrentes et passe en 30 s au 200 m. A l’amorce du dernier virage (passage
en 46 s aux 300 m), les lactates commencent à monter dans les jambes : elle
concède un bon mètre mais s’accroche. Les derniers 50 m seront terribles
avec ce vent de face, mais ses qualités de résistance lui permettent de bien
limiter la casse : à l’arrivée, elle signe un très bon chrono en 1 mn 02 s 03.

Sur la première série du 400 m H, Aymeric et Philippe ont été un peu pris de
court, avec pour conséquence des gammes réduites à peau de chagrin et
surtout une seule petite accélération avant le départ.
Aymeric a fait le déplacement clairement pour passer sous la minute. Après
avoir pris un départ un poil moins tonique que d’habitude, il parvient toutefois à
bien assurer jusqu’aux 250 m grâce à ses qualités techniques. Les 150 m
derniers mètres seront difficiles à gérer, en particulier les 50 derniers mètres,
d’autant que contrairement à Mathilde, il se retrouve tout seul à l’approche de
la ligne d’arrivée.

Verdict : 1mn 00 s 34, chrono certes en deçà de son objectif initial, mais à
relativiser toutefois : le vent était franchement gênant et la forme pas tout à fait
au rendez-vous, dès l’échauffement.

De son côté, Philippe est juste venu pour se tester sur la distance … enfin
surtout pour découvrir cette fameuse piste de Sestrières. Après un départ
moyen, il s’accroche bien, fait une course équilibrée et réussit un chrono
encourageant pour la saison prochaine sur 800 m, le tout sans se re-blesser :
1 mn 04 s 55.

En résumé, une après-midi placée sous le signe de la bonne humeur et
de la convivialité, avec des chronos tout-à-fait corrects.

Categories: Actualités

CSSC

GRATUIT
VOIR